Sonntag, 24. November 2013

Pendentif, Paris, 14.11.13


Concert: Pendentif et The Pirouettes
Lieu: La Maroquinerie
Date: 14.11.2013
Spectateurs: 350 peut-être? Il y avait du monde en tout cas!
Durée du concert: 70 minutes je crois (et 30 minutes pour The Pirouettes)



Normalement cette pop à paillettes, qui brille de mille feux, qui se veut sensuelle, chic et dansante me laisse de marbre. Franchement c'est pas ma came. Moi je préfère du folk/rock dépressif, brut, mal coiffé. Laissez moi tranquille avec votre bonne humeur! 


Mais cela veut dire quoi "normalement?" Parfois cela peut être bien de ne pas faire la gueule et de s'amuser tout simplement. Et je me suis vraiment beaucoup amusé pendant ce concert ultra dynamique des bordelais Pendentif à la Maroquinerie! Oui ils font de la pop chic, oui c'est dansant, oui c'est ensoleillé, mais peu importe. Leur joie de vivre et leur plaisir d'être là ce soir était tout simplement addictif et pendant une bonne heure (de bonheur) je me suis laissé transporter par cette fougue juvénile, ce charme fou des compos, ce feu d'artifice de mélodies irrésistibles.


La belle chanteuse Cindy Callède (Quoi? elle est célibataire? Ça me fais une belle jambe, je suis marié moi!) y était pour beaucoup. Quel talent pour la scène cette jeune fille! Elle bougeait extrêmement bien, était toujours sexy, souriante et séduisante et semblait de s'amuser comme une folle. Avec sa belle voix douce plein de charme et d'innocence elle chantait ses paroles en français qui tournaient autour de l'amour, des mecs, la danse (et ça parlait aussi de "culs", "d'une saloppe", des mots que je comprends pas vraiment, petit allemand sage que je suis...)



Mais malgré la présence très forte de Cindy chaque membre avait son rôle important à jouer. Ceux qui m'ont le plus impressionné étaient le batteur très puissant et le claviériste/guitariste charismatique (Ariel Tintar). Il régnait un bon esprit dans le groupe, les musiciens jouaient en symbiose, c'était impressionnant.


Côté chansons il y avait plusieurs temps forts. Si je devais choisir mes chansons préférées ce serait peut-être God Save La France et Riviera. Les deux ultra mélodiques et entêtantes avec un bon groove, une basse un peu new wave et une batterie bien explosive. C'était agréable de constater que le tout ne sonnait pas exactement comme sur l'album Mafia Douce. Un album pourtant pas mal du tout, mais en live la musique de Pendentif dégage encore beaucoup plus de choses, c'est plus vivant et joyeux, on voit vite que c'est vraiment un groupe de live qui osait même reprendre Niagara (Tchiki Boum) et Jérôme Echenoz (Que Vais-je en Faire?)que je connaissais pas à vrai dire.



Normal donc que le public était très enthousiaste pendant toute la durée du concert. Beaucoup de gens dansaient sans arrêt, mais à la fin c'est devenu encore plus fou. La chanteuse est descendue faire un tour dans le public pendant le tube Embrasse Moi et pour souligner la sincérité des paroles elle a même donné de vrais bisous à quelques chanceux spectateurs! Le groupe a ensuite fait monter sur scène des gens du premier rang qui dansaient avec les musiciens pendant le dernier morceau Riviera. C'était un joyeux bordel qui a duré facilement 10 minutes et s'est terminé d'une manière parfaite. Un concert dynamique, euphorisant et  mémorable! Mais bon mon prochain concert dépressif ne va pas tarder, j'ai lolé assez pour le moment...



Setlist

01: Pendentif
02: Voltige
03: Panache
04: La Nuit dernière
05: Que Vais-Je en Faire?
06: Mafia Douce
07: Ondine
08: God Save La France
09: Tchiki Boum (Niagara)
10: Boulevard Du Crépuscule
11: 1er Juillet
12: Jerrycan

13: Embrasse Moi
14: Riviera

P.S: 




Encore un commentaire sur la première partie, assurée par The Pirouettes. C'est un très jeune duo plein de charme composé de Vickie Chérie et de Leo Bear Creek qu'on connaît comme batteur de Coming Soon. Quand j'ai vu Leo Bear pour la première fois il avait peut-être 14 ans et mesurait 1.45, maintenant il fait facilement 1,80-1,85. C'est fou de voir les jeunes grandir! Et il a aussi changé de style musical. Avec les Coming Soon c'est du freak folk, avec The Pirouettes c'est de l'électro pop 80ies (parfois sixties on songe à France Gall ou Françoise Hardy) ça sonne très bien. Les deux musiciens chantent et vicky a une voix tellement pure et douce que je ne pouvais pas rester de marbre pendant longtemps. C'était vraiment irrésistible de voir la jeune et jolie Vicki bouger comme une princesse. On assistait à une sorte de revival de la génération des "jeunes gens modernes", c'est-à-dire un revival de la new wave made in France avec des groupes comme Ellie et Jacno, Taxigirl et Marquis de Sade en tête. Mais The Pirouettes ne sont pas des copieurs, Is n'on pas connu les annßes 80 et ont déjà leur propre style bien à eux  Si je devais citer un morceau qui sort du lot je dirais Le Matin L'Eté Indien, mais en fait j'ai aimé chaque titre de ce concert qui durait seulement 30 minutes. A surveiller de tout près!

http://pirouettes.bandcamp.com/



0 Kommentare :

 

Konzerttagebuch © 2010

Blogger Templates by Splashy Templates