Samstag, 17. September 2016

Aloha Aloha, Céline Tolosa, 7 et 8.09.16


Concerts: Aloha Aloha et Céline Tolosa
Lieu: Le Supersonic pour Aloha Aloha et Le Café de la Presse pour Céline
Date: Le 7 septembre et le 8 septembre




En ce début de septembre il n'y a pas encore les grands noms internationaux qui se produisent à Paris. La rentrée se fait lentement de ce côté là, mais la scène locale bouge déjà pas mal. Un peu partout des artistes de Paris jouent dans les petites salles  de la jolie capitale.

La semaine dernière j'ai profité de l'occasion pour voir Aloha Aloha au Supersonic, puis Celine Tolosa au Café de La Presse. Deux concerts gratuits en plus, même si je suis pas forcément un grand fan des concerts gratos parce que cela dévalorise un peu les artistes et une entrée de 5 Euro a souvent comme résultat que le public est plus attentif et parle moins.


Le 7 septembre donc Aloha Aloha au Supersonic, l'ancien OPA Bastille. La nouvelle équipe du lieu a beaucoup amélioré la programmation et les conditions techniques, mais le grand problème reste le public souvent trop bavard et bruyant. 


On pourrait donc paradoxalement dire qu'il n'y avait heureusement pas encore beaucoup de monde pour le concert de Yann Giraud, entouré de son claviériste Victor Pavy et de temps en temps aussi par Marie Eskimo (qui a son propre beau projet solo nommé Eskimo). Je connais Yann depuis un bon moment, c'est un fanatique de musique, un grand connaisseur, puis un bon musicien aussi, même s'il a un vrai boulot hors de la musique. Il avait d'abord un autre projet nommé Porco Rosso, mais depuis 1 ou 2 ans maintenant il s'est relancé sous le pseudonyme Aloha Aloha, ce qui sonne très bien, parce qu'on pense directement à Hawaii, au soleil, a la farniente etc.,  on a donc des associations très positifs.


Le nom est bien choisi parce que Aloha Aloha fait de la power pop mélodique, ensoleillé, mais aussi un brin mélancolique. Sa musique et un résultat des influences français comme p.ex. Jean Louis Murat, Dominique A ou le projet pas très connu mais génial De La Jolie Musique (dont Marie Eskimo faisait partie), puis des groupes internationaux comme les Shins, Sparklehorse ou Wilco (période "Yankee Hotel Foxtrott"). Tous ces influences sont quelque part présent dans ses chansons, mais Yann a trouvé son propre style avec sa voix un peu cassée et haute perchée et ses textes parfois drôles, parfois tristes.

Ce soir du 7 septembre il jouait son premier album Mostla Tapes quasiment en intégralité, mais aussi une reprise française d'un titre anglais, une reprise de Sparklehorse et un titre de Porco Rosso. C'était beau, sincère et authentique et Marie Eskimo sublimait le son par sa belle voix qui harmonisait bien avec celle de Yann. Pour ceux qui connaissent pas encore Aloha Aloha je conseille donc l'album, puis d'aller à ses concerts (qui sont malheureusement un peu rares). C'est un artiste sincère, appartenant à aucune scène, doté d'un grand talent de mélodiste.


Setlist:

Rome
La Fin du Monde
Histoire de la Meléncholie
Achères Ville
Rien Que du Ciel Bleu
Le Futur
L'Ordre des Choses
La Croix du Calvaire (reprise en français du titre anglais The Calvary Cross de Richard Thompson)
Sad & Beautiful World (Mark Linkous)


Un jour plus tard c'était au tour de Céline Tolosa de présenter les titres de son premier EP Cover Girl (de mai 2015), puis des nouveautés plus électro et dansantes d'un EP à venir dans le cadre de La Nuit Française au Café de la Presse. Pour l'occasion la salle près de Bastille avait mis une grande table avec un large choix des fromages, servi par une fille au look typiquement français (c'est quoi un look typiquement français?, bonne question, elle portait une chemise marinière et un foulard rouge).


Comme d'habitude le Café de la Presse était très bien rempli, mais comme il faisait toujours chaud et beau dehors, pas mal des gens restaient assis sur la terrasse pour boire un verre et prendre de l'air. Mais l'air fraiche venait aussi et surtout de Céline et de son excellent guitariste Dino avec qui elle compose la plupart des morceaux. Ceux qui connaissent un peu la musique de Céline sont familier avec des tubes accrocheurs comme Cover Girl, Fais Moi Souffrir ou Tu Es Fantastique (chanson au charme rétro 60 ies imparable), mais Céline a composé récemment de nouveaux titres excellents comme l'entêtant Anita ("Anita, oh là là"), le très disco/new wave Qui Je Suis ou la perle électro pop Vendredi Soir



On voyait bien le progrès que l'artiste a fait, à la base une chanteuse de la chanson française assez classique (influencé par Françoise Hardy et Gainsbourg), elle se dirige désormais vers une french pop synthétique dans la tradition d'Etienne Daho ou Elli et Jacno. C'est frais, c'est sensuelle, doux et très classe et avec Dino Céline dispose d'un guitariste hors paire qui a déjà accompagné des artistes connus dans des salles mythiques comme l'Olympia.


Céline et Dino travaillent actuellement sur leur deuxième EP et ils faut les suivre de près, je vois un beau potentiel pour eux, ils peuvent aller loin cartonner en 2017!

Liens:

Le site de Aloha Aloha:

https://alohaalohamusic.wordpress.com/ 

Le soundcloud de Céline Tolosa :

https://soundcloud.com/celinetolosa







0 Kommentare :

 

Konzerttagebuch © 2010

Blogger Templates by Splashy Templates