Donnerstag, 5. Dezember 2013

Moziimo, Paris, 19.11.13


Concert: Moziimo
Date: 19.11.2013
Lieu: Les Trois Baudets, Paris
Spectateurs: environ 50 (il y avait un match de foot ce soir là!)
Durée du concert: environ 25 minutes


Je ne suis pas le plus grand fan d'électro pop du monde, mais finalement ces classifications stylistiques ne veulent souvent pas dire grande chose. David Guetta fait de l'électro pop et Moziimo dont nous parlons ici aussi, mais il n'y a (heureusement!) pas de rapport du tout entre les deux.


Disons plutôt que Moziimo fait de la musique sensuelle, intense, moderne, dansante et éclectique. Aucune chanson ne sonne comme une autre, c'est organique, bien rythmé et très beau.

Et sur scène cela dégage encore plus, puisque Moziimo est très élégante et charismatique, bouge très bien et a beaucoup de classe. Dans son smoking blanc elle était sublime ce soir au Divan Du Monde.


Son partenaire sur scène, le barbu Pierre Le Bourgeois, était également très chic avec son beau costume noir. C'était donc un plaisir pour les oreilles et les yeux ce showcase qui durait à peine une demi heure.

Mais quelle demi heure! Truffée de chansons irrésistibles chantées avec une voix un brin soul, une voix envoûtante et douce, alternant entre le chant en français (souvent) et l'anglais (parfois). L'instrument fétiche de Moziimo c'est Omnichord*, mais elle joua également de la batterie (debout) et du piano électrique. Son musicien Pierre est multi-instrumentaliste et responsable du violoncelle, de la basse et du piano électrique. Les deux artistes harmonisaient très bien et on sentait un respect mutuel entre eux.

Les six morceaux interprétés donnaient un bref aperçu des différents styles. Cela variait entre la cold wave dynamique (Coloured Hours) la synth pop uptempo (L'immense Cheval Sauvage) le R'n B pour salafistes transsexuelles (Barbe Bleu- à l'occasion Moziimo portait une longue barbe bleue), la pop de chambre mélancolique et solennelle (La Vague).

Et puis il y avait une reprise pour finir en beauté. Mais quelle reprise! Moziimo nous interprétait sa version bien à elle du classique post punk Love Will Tear Us Apart de Joy Division. C'était divinement beau et ultra touchant. Les paroles étaient chantées en français (juste le refrain à la fin était en anglais) et le jeu subtil de violoncelle de Pierre modifiait le son agressif de l'original, le rendait doux et harmonieux. C'était plus une réinterprétation qu'une reprise au sens propre du terme. Quelle claque ce morceau! Il est tellement bien qu'il devrait tourner en boucle dans toutes les radios et chaines de musique, mais il n'est pas exclu que le grand public ne découvre ce bijou sur le tard en 2014, qui sait?



Si vous voulez revoir Moziimo en live, vous en aurez l'occasion le 17 décembre quand elle jouera avec Loki Starfish à la Boule Noire, puis pour écouter du nouveau son il faut attendre la sortie du prochain EP 4 titres qui va s'appeler "Les Années Dix" et qui va sortir en Janvier (mixé par Jean Pierre Spirli).

Setlist
 
01: Coloured Hours
02: Cheval Sauvage
03: Barbe Bleue
04: La Vague
05: Mr Amour (reprise en français de Love Will Tear Us Apart de Joy Division)

*Moziimo parle dans son cas d'Ovnichord, parce qu'elle modifie les sons et le porte en bandoulière.





0 Kommentare :

 

Konzerttagebuch © 2010

Blogger Templates by Splashy Templates