Freitag, 16. März 2012

Maissiat, Paris, 15.03.12


Konzert: Maissiat ( Julien Ribot)
Lieu: Les Trois Baudets, Paris

Date: 15.03.2012
Spectateurs: environ 100



Je vais rarement aux concerts d'artistes chantant en français. Ce n'est pas parce que je n'aime pas la chanson française, mais dès que cela devient trop "variété" j'ai du mal. Snobisme? Favoritisme pour la scène indé anglo-saxon? Ben, de toute façon comme je suis allemand ce n'est pas la même chose pour moi que pour mes amis français, jurant seulement par la musique anglophone "approuvée par les Inrocks".



Je me rendis donc ce jeudi très doux (20 °!, même le soir) aux Trois Baudets, lieu culte, entouré de sex shops bon marché et seulement à un pas du fameux Moulin Rouge. Je voulais voir la chanteuse Maissiat, fille de talent, qui ne cesse de faire parler d'elle ces derniers temps. Avec l'aimable aide de la superbe photographe Sarah Bastin, j'arrive à être sur la liste des invités. Mais de toute façon, je ne fais pas de cadeaux. Si le concert ne me plaît pas, je le dis franchement.

Mais cela ne constitue pas de problème ce soir, parce que j'adore le concert de Maissiat. Après une sympathique première partie fournie par le pianiste Julien Ribot, la très grande Amandine Maissiat (elle fait quoi, 1 m 185 ?) entre sur scène. Elle est entourée d'un batteur, de Katel au clavier et à la guitare/basse et d'un autre claviériste qui joue de temps en temps du trombone. Ces quatre musiciens arrivent à créer une ambiance chaude, sensuelle et très élégante. Le son est excellent et les arrangements soignés et très classes. Ce qui me charme le plus c'est la voix de velours de Maissiat qui constitue le missing link entre Cat Power et Jane Birkin. Une voix qui me caresse, qui me touche, qui m'emporte loin. Elle a un timbre très français, doté d'une mélancolie Gainsbourienne qui me séduit énormément.

Maissiat joue les morceaux de son premier EP 5 titres (disponible en vinyle collector ce soir avec code de téléchargement) mais aussi des chansons qui vont être sur son premier vrai album "Tropiques" à paraître en septembre. Malgré le titre qui rappelle le soleil et l'insouciance, le son de Maissiat est très sombre, menaçant et ténébreux. Mais l'artiste est capable d'y rajouter un peu de sucre et de soleil dans des refrains addictifs comme Jaguar, le premier morceau du concert ce soir.

Très beau et ensorcelant fut la chanson aérienne Trésor qu'on peut déguster dans une très romantique session vidéo du Cargo ou on voit l'artiste à la lumière tamisée de deux bougies.

Egalement filmé par le Cargo et joué ce soir Le départ, un titre terriblement triste mais si attirant.


Le concert fut finalement assez court, variant phases plus instrumentées et rock et passages intimistes et dépouillés.

Maissiat est un grand talent et d'une sincérité touchante. Je ne regrette pas une seule seconde de l'avoir préférée au groupe noisy Earth qui jouait à la Maroquinerie.





Setlist Maissiat, Les Trois Baudets, Paris

01: Jaguar
02: La Fabrique Des Fauves
03: Trésor
04: Havana
04: Le départ
06: Jour de Chance
07: Iris
08: Tropiques
09: Soule



0 Kommentare :

 

Konzerttagebuch © 2010

Blogger Templates by Splashy Templates